mardi 16 janvier 2018

Talence : Question orale du 15 janvier 2018 : le mille-feuilles



  À Talence, comme dans la France entière, une des spécialités de la classe politique est la pâtisserie et plus particulièrement le mille-feuilles
Le mille-feuilles permet de créer un système néo-féodal composé de multiples couches successives hiérarchisées allant du siège du pouvoir central jusqu'aux plus bas niveaux de la pyramide (quartier, rue, pâté de maisons...) afin de "contrôler" et de "manipuler" la population.  
  À chaque niveau se trouvent des "quidams", "complices conscients" ou simplement "naïfs sincères", qui assurent la pérennité du système. 


 Question orale de Bernard Conte
Les budgets des conseils communaux
Au cours du présent conseil, la délibération n°13 a fourni des informations sur le bilan d’activité de l’année 2017 des  conseils communaux
Il est louable de tenter de mettre en œuvre une forme, certes politiquement très encadrée, de démocratie participative depuis 2003.
Depuis 2014, les 5 Conseils communaux bénéficient d’un budget de 20 000€ chacun soit, au total 100 000€.
Ces montants  budgétaires  ainsi que leur utilisation ont suscité chez moi un certain nombre d’interrogations et de suggestions.
11.       18% du budget global n’ont pas été utilisés. Cela signifie qu’en 2017, le budget réel alloué aux conseils communaux  s’est élevé à 82 000€ au lieu des 100 000€ annoncés officiellement. Cette rectification sera, je n’en doute pas, effectuée dans les vecteurs de communication de la mairie.
22.      Les projets financés mériteraient d’être mieux définis et explicités afin que les élus ainsi que la population puissent pleinement apprécier les choix opérés.
33.      À ce propos, un rapport annuel d’activité reprenant les « utilisations » détaillées du budget serait judicieux.
44.      Concernant les utilisations, les dépenses apparaissent très variées allant de l’investissement au fonctionnement.
a.      Sachant que la ville consacre maintenant 200 000€ et bientôt 340 900€ au financement de projets initiés par la population, on peut se demander quelle place reste-t-il à des projets d’investissement, en théorie beaucoup plus restreints géographiquement? Les investissements des conseils communaux se trouvent « coincés » entre les investissements de la mairie et ceux initiés directement pas la population. Quelle devient alors leur rationalité ?  Je n’ose penser que leur maintien répondrait à des objectifs clientélistes.
b.      Concernant les dépenses de fonctionnement, le conseil communal se trouve en concurrence avec la mairie et les comités de quartier qui œuvrent de façon importante et efficace pour assurer l’animation, la solidarité et la cohésion de nos quartiers. Pour assurer la cohérence du dispositif global (mairie, conseils communaux, comités de quartier), il serait utile de définir précisément, dans une charte par exemple, les types de dépenses de fonctionnement susceptibles d’être financées par les conseils communaux.
55.      Au total, il serait sans doute judicieux de redéfinir la « Politique de la ville » en tenant compte de tous les acteurs, nouveaux et anciens, afin d’en définir le rôle et d’en coordonner les actions. Cela permettrait aussi d’initier un processus qui permette à certains acteurs de sortir progressivement d’une simple logique de guichet.
                                                                         
Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

                                                                                            

vendredi 12 janvier 2018

Talence : conseil municipal du 15 janvier 2018 - ordre du jour

CONSEIL MUNICIPAL DU 15 JANVIER 2018
Ordre du jour

RAPPORTEUR M. LE MAIRE 
1 – Approbation du procès-verbal de la séance publique du 23 novembre 2017 
2 – Décisions municipales – Information du Conseil 
3 - Chambre Régionale des Comptes «Nouvelle – Aquitaine» – Observations définitives : rapport sur les actions entreprises 
4 - Accueil du public dans les services municipaux et nouvelles organisations du temps de travail des agents de la Collectivité 
5 - Modalités d’utilisation des véhicules de service de la collectivité 
6 – Convention de partenariat FESTIVAL ODP TALENCE 
7 - Mission Locale des Graves - Désignation 

RAPPORTEUR M. VILLEGA-ARINO – Adjont délégué à la Culture 
8 - Convention de partenariat avec le Pôle d’Enseignement Supérieur Musique Danse de Bordeaux (PESMD) 

RAPPORTEUR Mme SALLET – Adjointe déléguée à la Citoyenneté 
9 - Création d’une division destinée à la construction de cavurnes 

RAPPORTEUR M. JESTIN – Adjoint délégué aux Finances - aux Propriétés communales et à la Requalification de Thouars 
10 - Article L1612-1 du Code Général des Collectivités Territoriales- Exercice 2018 Engagement, liquidation, mandatement des dépenses d’investissement 
11 - Avance sur subvention de fonctionnement au CCAS et aux associations pour l’année 2018 
12 - Autorisation de la SARL HALLES DE TALENCE, à consentir une inscription hypothécaire au profit de la Caisse d’Epargne et de Prévoyance Aquitaine Poitou Charente sur les parcelles situées à TALENCE cadastrées section AM 488, 490 et 492, en vue du   financement de la construction de la halle commerciale 

RAPPORTEUR Mme FABRE-TABOURIN - Adjointe déléguée à la Participation Citoyenne 
13 - Bilan d’activité 2017 des Conseils Communaux – Information du Conseil Municipal 

RAPPORTEUR Mme PITOT - Adjointe déléguée aux Ressources Humaines 
14 - Renouvellement de la mise à disposition d’un agent communal auprès du Centre Communal d’Action Sociale 
15 - Fin de mise à disposition de personnel de droit privé
QUESTIONS ORALES

jeudi 11 janvier 2018

Ce que vous ignorez peut-être sur la guerre économique


Bien des gens pensent que le monde est embarqué dans une spirale infernale vers l’Armageddon. En même temps, des milliards de gens souffrent d’écrasante pauvreté, de sanctions et d’austérité imposées par le gratin, pendant que profitant de la situation pour faire leur beurre, le nombre de milliardaires suit une progression géométrique. Il est temps pour nous d’étudier de plus près où nous en sommes en 2018, afin de savoir à quoi nous raccrocher. Des steppes de Russie aux antiques terres minoennes, règne désormais la terreur économique.

Il y a plusieurs mois, quand je suis allé d’Allemagne en Grèce, l’opinion dominante était que la paresse des Grecs était en partie cause des difficultés de la Deutsche Bank. Dans l’ancienne ville allemande de Trèves, mes voisins pensent honnêtement que si la Grèce a besoin d’un plan de sauvetage, c’est parce que les Grecs rechignent à travailler dur. Ironie amère de cette croyance, l’Allemand moyen pense ployer sous la charge de travail du Grec moyen. Ce dont j’ai été témoin en Allemagne fait penser à un monde vivotant d’emplois à temps partiel. Mais ici en Grèce, le citoyen moyen travaille sept jours par semaine, et a en général plusieurs emploi. Cette fausse perception microéconomique a été implantée par les médias contrôlés par l’État et les entreprises allemands. Et il y a une très bonne raison à cela, que je vais maintenant expliquer.

Nouvelle arme économique secrète, tramer des krachs

Le Fonds monétaire international, les banquiers allemands et étasuniens, et le gratin mondialiste qui contrôlent les systèmes financiers du fameux « Ouest », sont en mission depuis 2008. L’« effondrement » des marchés à l’époque où Barack Obama a pris ses fonctions, n’était pas un aléa économique. Wall Street et les marchés mondiaux ont été chamboulés à dessein. Dans son livre Secret Weapon, le PDG de Freeman Global Holdings et auteur à succès du New York Times, Kevin Freeman, décrit un enchaînement de preuves convaincantes montrant que le krach de septembre 2008 est dû à un acte de sabotage délibéré et bien préparé. Bien que l’auteur accuse des gouvernements concurrents comme la Chine et l’Iran, de ce qu’il qualifie de « terrorisme économique », ses preuves et ses théories sont correctes dans la mesure où l’« effondrement » était intentionnel. Mais le fait que Freeman soit fondateur et président de l’Institut NSIC, et attaché supérieur au Centre for Security Policy, suggère un double jeu de la communauté financière, qui veut cacher les vrais auteurs. Mais pour mon article, le plus important est de suivre la trace du chaos dans notre monde financier.

dimanche 24 décembre 2017

Question à Loïc Prud'homme (24/12/2017)



Monsieur le député,

Lors de la  troisième séance du vendredi 15 décembre 2017, l'Assemblée nationale a voté un amendement donnant la faculté d’augmenter de 40 % le salaire des maires de grandes villes ( plus de 100 000 habitants) ou des présidents de départements ou de régions. 

Pour assurer la transparence vis-à-vis des électeurs de votre circonscription, je souhaite que vous répondiez à deux questions :
1. étiez-vous présent lors du vote de cette mesure ?
2. dans l’affirmative quel été votre vote (P-C-Abs-NPPV) ?







source :



(L’amendement n544 est adopté et l’article 45 ter A)